L’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est un glycosaminoglycane réparti largement parmi les tissus conjonctifs, épithéliaux et nerveux. C’est l’un des principaux composants de la matrice extracellulaire. Il contribue de façon significative à la prolifération et à la migration des cellules.

L’acide hyaluronique est principalement obtenu, de façon industrielle, par deux procédés différents :

  1. Extraction de crêtes de coq, après broyage, traitement chimique et purification.
  2. Fermentation bactérienne : les filaments d’acide hyaluronique sont synthétisés par des bactéries génétiquement modifiées.

La viscosité du gel obtenu est proportionnelle à la longueur (poids moléculaire, exprimé en daltons) des fibres (du polymère). Cette viscosité va déterminer la vitesse de dégradation du produit après implantation.

Il est utilisé en médecine esthétique comme produit de comblement de rides. Des produits à base d’acide hyaluronique tels que Restylane® (Laboratoire Q-Med), Belotero® (Laboratoire Merz), Juvederm® (Laboratoire Allergan) ou Téosyal® (Laboratoire Téoxane) sont utilisés par les médecins en remplacement du collagène car l’acide hyaluronique réduit les risques d’allergies et dure plus longtemps (6 à 12 mois). De plus, sa résorbabilité empêche tout accident définitif.

Ridules et rides

Injections au niveau des zones bleues

L’acide hyaluronique, du moins au plus réticulé, servira à faire éclater le teint (mésolift), à remodeler les lèvres, à corriger les sillons nasogéniens et les petites rides, voire à restaurer les volumes du visage ou refaire la courbure d’un nez.

Si vous désirez plus d’informations sur les injections d’acide hyaluronique, cliquez ici.

  • TESTEZ-VOUS

    Quelques tests sur vous et la médecine anti age.

    botox liege