L’acné

Le terme acné désigne des lésions folliculaires qui surviennent à l’adolescence et qui sont liées à la fois à la séborrhée et à des anomalies de la kératinisation de l’épithélium du canal du follicule pilosébacé induisant la formation du comédon.

Dans un délai variable, surviennent les lésions rétentionnelles puis inflammatoires, évoluant par poussées et donnant un aspect polymorphe à l’acné.

Les facteurs déclenchants sont encore mal connus mais le stress, les menstruations et le soleil sont ceux le plus fréquemment trouvés.

Il y a deux types de lésions:

  • les lésions rétentionnelles: comédons (points noirs) et microkystes (points blancs).
  • Les lésions inflammatoires superficielles (papules et pustules) ou profondes (nodules).

Traitement de l’acné:

Le choix du traitement tient compte du type d’acné et de l’extension des lésions.L’existence de certains facteurs pronostiques péjoratifs induisant un risque d’échec thérapeutique doit être systématiquement recherché : terrain familial, séborrhée intense, extension des lésions avec notamment atteinte du dos, acné d’évolution ancienne avec souvent multiples traitements.

Moyens thérapeutiques locaux:

Antibiotiques locaux,

Peroxyde de benzoyle,

Rétinoïdes topiques.

Moyens thérapeutiques systémiques:

Antibiotiques,

Isotrétinoïne,

Gluconate de zinc,

Hormonothérapie.

Malgré des traitements bien conduits, certaines acnés rechutent indéfiniment. Les causes de ces échecs sont diverses :

– une séborrhée persistante, souvent héréditaire ;

– une hyperandrogénie chez la femme ;

– une accumulation d’« erreurs » de la part du patient : mauvaise observance, abus de cosmétiques, d’expositions aux UV, irritation mécanique, stress, mauvaise hygiène de vie (tabac, alcoolisme).

Enfin, les cicatrices importantes peuvent nécessiter des mesures invasives :

5 astuces pour prévenir l’acné:

1- Ne pas avoir une consommation alimentaire excessive: les adolescents qui mangent énormément ont une plus grande tendance à faire de l’acné.

2- Le stress peut être un facteur significatif dans le développement de l’acné. Des exercices cardiovasculaires réguliers sont un moyen de le diminuer.

3- La consommation d’aliments à index glycémique élevé agit sur 2 des facteurs de l’acné: augmentation du sébum (par hyperandrogénie) et hyperkératinocytose.

4- L’absorption de produits laitiers augmente le risque de développer de l’acné.

5- Les changements hormonaux, particulièrement chez la jeune femme, peuvent être en cause dans les poussées d’acné. L’instauration d’un pilule peut permettre de les réduire.

6- Un régime alimentaire riche en graisses saturées, trans ou en acides gras oméga 6 engendre des poussées inflammatoires de l’acné.

  • TESTEZ-VOUS

    Quelques tests sur vous et la médecine anti age.

    botox liege