Rhume des foins

Le rhume des foins est causé par une allergie au pollen provenant des arbres, du gazon ou des mauvaises herbes. On l’appelle aussi parfois rhinite allergique (inflammation de la paroi des voies nasales). Les allergies constituent une réaction extrême à des substances inoffensives. Le rhume des foins survient au printemps et en été lorsque les niveaux de pollen sont élevés.

Les symptômes comprennent la congestion et l’écoulement nasaux ainsi que la rougeur et la démangeaison des yeux. On peut aussi observer des démangeaisons de la peau, la gorge sèche et une respiration sifflante. De plus, les symptômes s’aggravent lorsque la quantité de pollen dans l’air est à son maximum.

On peut traiter le rhume des foins léger et intermittent à l’aide de médicaments appelés antihistaminiques. Par contre, dans le cas de symptômes persistants ou d’une maladie plus grave, on doit utiliser des corticostéroïdes anti-inflammatoires qui sont souvent présentés sous forme de vaporisateur nasal.

En médecine morphologique et anti age, le rhume des foins s’aggravent lors d’une intoxication hépatique.

Il convient alors pour améliorer les symptômes:

  • de détoxifier le foie,
  • de pratiquer un bilan d’intolérance alimentaire (IgG alimentaires et non IgE),
  • de renforcer la microbiote intestinal par des probiotiques notamment.

  • TESTEZ-VOUS

    Quelques tests sur vous et la médecine anti age.

    botox liege