Peelings chimiques

Le peeling consiste à appliquer sur la peau une substance chimique, dans le but de provoquer une destruction limitée de l’épiderme et des couches superficielles du derme afin d’améliorer certains désordres pathologiques ou esthétiques.

La régénération cutanée s’effectue, soit à partir d’îlots de kératinocytes résiduels pour les peelings superficiels, soit à partir des annexes cutanées pour les peelings plus profonds.

Ceci explique :

– que la cicatrisation est d’autant plus rapide que le peeling est superficiel ;

– que les zones riches en glandes sébacées (visage) cicatrisent mieux que celles qui en sont pauvres (cou, dos des mains…).

On distingue schématiquement trois niveaux de peelings :

– superficiel, permettant le traitement de lésions épidermiques (lentigos, kératoses, mélasma épidermique…) : résorcine, solution de Jessner, acide glycolique, TCA de 10 à 25 %, cryopeeling (neige carbonique, azote liquide) ;

– moyen, atteignant le derme papillaire (mélasma dermique, ridules, certaines cicatrices souples) : TCA de 30 à 50 % ;

– profond, atteignant le derme réticulaire (rides d’expression, cicatrices profondes) : phénol.

Indications:

– Héliodermie : lentigos et kératoses actiniques, teint jaunâtre, rides et ridules…

– Hyperpigmentations de type mélasma ou postinflammatoires.

– Cicatrices déprimées.

– Acné rétentionnelle.

Les 2 types de peelings réalisés au cabinet sont:

Le peeling à l’acide glycolique

Le peeling à l’acide trichloracétique



Peeling à l’acide trichloracétique (TCA)

Le peeling à l’acide trichloracétique (TCA) est un peeling de référence en médecine esthétique, de par son utilisation universelle depuis de nombreuses années et sa grande souplesse d’utilisation.

En effet, le TCA permet d’effectuer une large variété de peelings, du peeling superficiel au peeling moyen, du peeling localisé au peeling du visage entier ou de certaines parties du corps.

Il est universellement utilisé depuis de nombreuses années pour traiter les stigmates du vieillissement cutané photo-induit (kératoses actiniques, rides), les hyperpigmentations cutanées et certaines cicatrices d’acné.

Déroulement d’une séance:

Après 2 semaines d’ applications d’une crème dépigmentante, le risque de rebond pigmentaire étant ainsi diminué, la peau peut recevoir l’administration d’un peeling TCA de 15 à 30%.

Sur une peau nettoyée, l’application de l’acide trichloracétique (TCA) se fait à l’aide de coton-tiges. La peau va doucement rougir puis blanchir aux endroits voulus. Pour le confort du patient, une ventilation peut être proposé.

La séance dure environ 30 minutes. Une crème post peeling sera appliquée et devra être poursuivie pendant environ 1 mois. La recoloration de la peau se fait dans les 2 à 10 minutes.

Les suites:

La peau sera rouge pendant 1-2 jours puis marron au troisième. Elle va ensuite peler pendant 4 à 6 jours en petits lambeaux qu’il ne faut pas arracher. La peau qui apparait dessous est légèrement rosée.

Un inconvénient tout de même: l’importante desquamation de la peau limite les sorties à l’extérieur du point de vue esthétique pendant 5 à 7 jours.

Prévoir un maquillage couvrant pendant une bonne semaine. Le soleil est interdit dans les 2 mois qui suivent, c’est pourquoi il faut profiter des mois d’hiver pour faire ce soin très efficace.

Cliquez sur les images pour les agrandir.



Peeling à l’acide glycolique

L’acide glycolique diminue la cohésion cornéocytaire. Il provoque un érythème transitoire. Cet acide a la propriété de réaliser un peeling qui ne doit pas peler, ni présenter d’effets secondaires. Au maximum, un érythème de quelques heures est acceptable. En revanche, durant l’application du peeling, de forts picotements ou des sensations de brûlure sont ressentis par le patient, sensations qui disparaissent après la neutralisation du peeling.

Indications:

Acné

Hyperpigmentations

Vergetures

Héliodermie

Avantages du peeling à l’acide glycolique :

– peeling ambulatoire ;

– bien toléré ;

– suites simples ;

– faible risque d’hyperpigmentation ;

– tout type de peau et toute carnation ;

– souplesse d’utilisation.

Le manque d’efficacité reste le risque principal de ce peeling ambulatoire.

Variation d’effet des peelings :

– selon la concentration ou le pH ;

– selon le temps d’application ;

– selon la préparation de la peau.

Voir ici la Foire Aux Questions concernant le peeling à l’acide glycolique.



  • TESTEZ-VOUS

    Quelques tests sur vous et la médecine anti age.

    botox liege