Botox – Traitement des rides d’expression par la toxine botulique

La toxine botulique (Botox) est une protéine naturelle fabriquée par une bactérie (Clostridium botulinum). Elle induit une mise au repos temporaire du muscle.
La toxine botulique permet l’équivalent d’un lifting du front, tout en conservant une mobilité suffisante qui confère un aspect naturel et bonne mine. Le résultat est spectaculaire.

La toxine botulique est-elle sans danger ?

Utilisée depuis plusieurs dizaines d’années pour corriger des troubles neurologiques, ORL, ophtalmologiques, la méthode de purification de la toxine est désormais parfaitement contrôlée.
En médecine esthétique, elle est utilisée depuis plus de 20 ans. Elle peut se présenter sous plusieurs formes (Vistabel ®, Botox ®, Dysport ®, Azzalure ®, Bocouture ®).

Protocole de traitement des rides du visage par la toxine botulique

La technique repose sur l’injection des muscles visés pour traiter les :

* Rides inter-sourcilières
* Rides du front
* Rides de la patte d’oie (contour externe des yeux )

Des ecchymoses sont possibles au niveau des sites d’injection ainsi que des maux de tête les premiers jours. Dans 1 à 2 % des cas une chute de la paupière supérieure est possible. Cependant, ce désagrément est REVERSIBLE et ne dure que quelques semaines.

Résultats et entretien:

On obtient un effet lifting naturel de la partie supérieure du visage, le front est lisse et perd son caractère sévère et fatigué.
Il est possible d’obtenir une ascension de la queue du sourcil afin de rajeunir le regard.
La durée est d’environ 6 mois à la première injection, puis elle s’allonge. Au bout de 2 à 3 ans de traitement des rides du visage par toxine botulique, une seule injection par an peut suffire pour entretenir le résultat escompté.

La toxine botulique permet également de traiter de façon très efficace l’hyperhidrose axillaire ou transpiration excessive des aisselles.

Toutes vos interrogations sur la toxine botulique (Botox à Liège): cliquez ici.



Traitement de l’hyperhidrose axillaire

L’hyperhydrose axillaire ou transpiration excessive des aisselles est une production accrue de sueur, pouvant être invalidante, concernant la région des aisselles.
Cette transpiration excessive des aisselles peut être primitive ou essentielle ( sans cause retrouvée ); ou secondaire à une maladie. L’hyperhidrose axillaire essentielle peut bénéficier d’un traitement par toxine botulique ( botox®, vistabel®, dysport®, azzalure® )

Déroulement du traitement d’une transpiration excessive des aisselles par toxine botulique:
Le traitement de l’hiperhydrose axillaire par toxine botulique est un traitement :

* Rapide
* Efficace
* Non douloureux

L’efficacité du traitement de la transpiration excessive des aisselles est connue depuis 1994, et confirmée par les études récentes.
L’effet commence dès le 2ème jour pour atteindre son apogée au 30ème jour.
La durée d’action varie en fonction du patient et de la dose de toxine injectée. Une étude récente a permis de montrer un diminution significative de la transpiration excessive des aisselles dans > 96% des cas pour une durée > 7 mois.*

* Naumann M., Lowe N.J., Kumar C.R. et al. Botulinum toxin type a is a safe and effective treatment for axillary hyperhidrosis over 16 months: a prospective study. Arch Dermatol 2003; 139: 731-6.

Le traitement de la transpiration excessive des aisselles peut également être combinée à une épilation laser définitive afin d’obtenir de meilleurs résultats.



Toxine botulique

L’exotoxine A (toxine botulique ou botulinique), produite par la bactérie Clostridium botulinum, est un puissant agent paralysant des muscles striés. Cette propriété a d’abord été utilisée dans le domaine médical et ensuite, plus récemment, dans le domaine de l’esthétique. Bien que l’effet de la toxine soit temporaire, sa sécurité d’utilisation due à l’absence d’effets secondaires majeurs et les bons résultats qu’elle permet d’obtenir quand elle est bien utilisée font qu’elle occupe désormais une place de choix dans le traitement des rides d’expression ou de l’hyperhidrose axillaire. Fabriqué par Allergan, le Botox® a un effet qui durerait 4 à 6 mois. Le Botox® est en compétition avec de nouveaux produits, comme le dysport® ou Azzalure®.

Qu’est-ce qui provoque les lignes faciales d’expression ?

Les lères lignes faciales d’expression sont provoquées par la traction de certains muscles faciaux sous la peau. Des lignes faciales, telles les lignes de froncement des sourcils, sont souvent interprétées comme de la colère, de l’inquiétude, de la fatigue, de la crainte ou de la tristesse. La seule fonction des muscles qui causent les lignes de froncement des sourcils sont de produire cette expression. Diminuer la motricité de ces muscles ne cause aucun dysfonctionnement significatif.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La toxine botulique provoque une diminution de la contraction musculaire par blocage partiel de la contractilité du muscle, ce qui entraîne une diminution de la contraction musculaire partielle localisée. Lorsqu’il est injecté dans un muscle, il empêche ce dernier de se contracter. La toxine botulique prend habituellement de 5 à 10 jours à faire effet.

La toxine botulique peut être employée pour traiter les rides d’expression autour des paupières, le front entre les arcades sourcilières, la lèvre supérieure et le cou. Après environ 5 à 10 jours, les rides ramollissent graduellement et disparaissent. L’efficacité d’une injection est estimée entre 3 à 6 mois, généralement. Cependant, une injection rapprochée, c’est-à-dire avant la réapparition de la force musculaire, maintient le muscle dans un état d’atonie et diminue le besoin d’injections. Ainsi, la première année, la fréquence d’injections se situe aux 3-4 mois.

Toutefois, lorsque les rides sont permanentes, la toxine botulique doit être combinée à un autre traitement puisqu’à ce moment, le collagène et l’élastine naturel de la peau ont trop diminué. Cet autre traitement peut être les injectables anti-rides pour une ride isolée, ou le laser, s’il s’agit de rides multiples. L’ajout de toxine botulique permet, ainsi, d’empêcher la réapparition des rides d’expression, et de prolonger l’efficacité du traitement.

Comment agit la toxine botulique?

La toxine botulique se lie aux extrémités des nerfs et bloque les émissions chimiques qui agissent sur les muscles.

Lorsque le cerveau commande la contraction d’un muscle, ces produits chimiques diffusent le message. Donc, si le message est bloqué, le muscle ne se contracte pas.

La toxine botulique prend habituellement de 5 à 10 jours avant d’agir. L’efficacité d’une injection est estimée entre 3 à 6 mois, généralement. Les extrémités des nerfs génèrent habituellement de nouvelles connexions sur les muscles aux endroits qui n’ont pas été exposés à la toxine botulique. Par conséquent, votre médecin vous conseillera selon le cas, si le traitement doit être répété ou combiné à un autre traitement.

Y a-t-il des effets secondaires?

La toxine botulique a été utilisée pendant plus de 20 années chez des milliers de patients. C’est un produit sécuritaire qui a fait ses preuves. Cependant, comme tout traitement médical, il peut se produire des effets secondaires. Les effets secondaires les plus communs sont:

  • Léger bleu, gonflement local et/ou un mal de tête passager. (rare)
  • Dans une proportion de 1 à 2%, on a observé des cas de paupière tombante (Ptosis)  et/ou du sourcil, (très rare) mais cet effet se rétablit généralement dans un délai d’une semaine. (injection trop près du nerf)
  • De temps en temps chez certains patients, on peut observer plus d’effet d’un côté que d’un autre, entraînant un aspect asymétrique. (injection asymétrique par le médecin). Revoir le médecin pour ajustement.
  • Strabismus, un affaiblissement des muscles de l’oeil, est un effet secondaire provisoire qui a été observé. Bien que ce soit une réaction passagère, il serait déconseillé de piloter ou de conduire. Cette situation se produit que très rarement avec les doses utilisées pour le traitement de rides faciales. (injection trop près de l’orbite de l’oeil) Choisir un médecin expérimenté et qui en a fait beaucoup.
  • Quelques patients développent la résistance au traitement. (très, très, très rare)
Y a-t-il des contre-indications ?

La toxine botulique est contre-indiquée chez les patients présentant une infection aux points d’injection proposés et pour les personnes qui ont démontré une hypersensibilité à l’un des composants quelquonques de la formule. Nous n’utilisons pas la toxine botulique pour les patientes qui sont enceintes ou qui allaitent, ou dans le cas de personnes  allergiques à l’albumine ou au Vistabel, au Dysport. En outre, les personnes souffrant de problèmes neurologiques ne sont génétralement pas traitées.

Que dois-je faire avant et après un traitement par toxine botulique?
  • Ne prenez pas d’aspirine ou d’anti-inflammatoires Advil, Motrin, etc. comme médicaments au moins pendant 1 semaine avant ou après le traitement. (peut causer des bleus)
  • Évitez toute pression, comme de vous coucher sur la zone traitée ou de masser la zone traitée pendant 4 heures après traitement.
  • Veuillez communiquer avec votre médecin traitant si vous avez des questions reliées à des symptômes ou que vous avez des inquiétudes.


  • TESTEZ-VOUS

    Quelques tests sur vous et la médecine anti age.

    botox liege